Nouvelle campagne sur les médicaments - Les pharmaciens assignent Leclerc en justice

Nouvelle campagne sur les médicamentsLes pharmaciens assignent Leclerc en justice

03.12.2012

Nouvelle campagne, nouveau procès. Leclerc a décidé de se relancer dans la bataille pour réclamer la vente de médicaments non remboursés dans ses grandes surfaces. Mais les pharmaciens, qui n’ont pas l’intention de le laisser faire, viennent d’être autorisés à l’assigner en justice. Leur objectif : faire interdire la campagne.

  • Une énième offensive pour s’emparer du marché des médicaments non remboursés

« ÊTES-VOUS assez riche pour avoir mal à la tête ? » « Aujourd’hui, pour soulager les jambes lourdes, il faut le budget qui va avec. » Ces deux slogans font partie d’une nouvelle campagne de Leclerc sur les médicaments non remboursés. Visible sur le site sesoignermoinscher.com, la campagne a déjà été publiée dans plusieurs magazines féminins depuis une quinzaine de jours. Elle souligne que « 26 % des Français* ont déjà remis à plus tard ou renoncé à l’achat de médicaments du fait de leurs...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Réunion

À la Une Gestion de la formation : les dessous d'un choix Abonné

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et quatre syndicats de salariés viennent de conclure un accord de branche désignant l’OPCO des services de proximité, de l’artisanat et des professions libérales, alias OPCO Pepss, comme nouvel opérateur de compétences. Celui-ci sera chargé d'organiser et de gérer la formation professionnelle et l'apprentissage des salariés de... 5

Partenaires