Pagan et autres lieux vénérés - La Birmanie des sortilèges

Pagan et autres lieux vénérésLa Birmanie des sortilèges

03.12.2012

La Birmanie impose un constat désespérant : à raison d’une dizaine de pagodes ou de stupas chaque jour, il faut plusieurs années pour visiter ce pays d’une beauté troublante et tragique. Rudyard Kipling affirmait que le vent qui fait frémir les cloches des temples invitait le voyageur à revenir sans cesse.

  • Le festival des nats
  • Pagan et ses centaines de pagodes et stupas
  • La pagode Shwedagon, À Rangoun

LES HOMMES de Pagan, fondée en 849, furent des bâtisseurs : 13 000 édifices religieux, stupas, pagodes, temples élevés dans la plaine de l’lrrawaddy en deux siècles. II en reste aujourd’hui un peu plus de 2 000. On peut imaginer l’émerveillement de Kubilai Khan, l’empereur mongol de la Chine, en entrant dans Pagan vaincue par une belle journée de 1287. « C’était comme aujourd’hui, en plus grand », dit le gardien du temple Ananda en tentant de recenser tous les monuments fantômes qui...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.