Un entretien avec le chanteur Marcel Amont - « Résistez aux tentations et gardez le rythme ! »

Un entretien avec le chanteur Marcel Amont« Résistez aux tentations et gardez le rythme ! »

26.11.2012

Marcel Amont, chanteur, comédien et même acrobate autrefois, n’a pas fini de nous surprendre. À 83 ans, il livre au « Quotidien » les secrets de son étonnante vitalité. Alors qu’il remonte sur les planches, cet infatigable conteur, qui a côtoyé Brassens, Trenet, Ferré et Aznavour, raconte comment une hygiène de vie scrupuleuse et sa fidélité à ses médecin et pharmacien contribuent à son inaltérable jeunesse. Rencontre.

  • " J’ai du mal à rester en place, cela contribue sans doute à préserver ma forme »
  • « Résistez aux tentations et gardez le rythme ! » - 2
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Vous allez sur vos 84 ans et vous faites preuve d’une vitalité et d’une forme qui imposent le respect. Comment faites-vous ?

MARCEL AMONT. - Avant tout, c’est génétique. Merci papa, merci maman ! Ce qui est sûr, c’est que les bons gènes sont là. Mais il n’y a pas que ça. Il est clair que lorsqu’on est pharmacien à Villeneuve sur Lot ou agent de la Poste à Carcassonne, on n’a moins de tentation que quand on est dans la capitale sous les feux de la rampe. Dans...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires