Accompagnement des patients chroniques - Opération « automesure tensionnelle » : une mission de pharmacien

Accompagnement des patients chroniquesOpération « automesure tensionnelle » : une mission de pharmacien

19.11.2012

Nouvelles missions, nouvelle rémunération, nouveaux rôles pour l’officine… Ces changements annoncés par la loi HPST ont été largement évoqués à l’occasion des 63es JPIP. Mais d’ores et déjà, de nombreuses expérimentations sont en cours afin d’améliorer la prise en charge des patients chroniques avec la participation active des officinaux. Menée par le Pôle Santé Paris XIII Sud Est, l’opération sur l’automesure tensionnelle préfigure ainsi ce que pourra être le rôle des pharmaciens engagés dans les nouvelles missions.

  • Une expérimentation qui pourrait faire école

ON LE SAIT, la loi HPST et la convention nationale devraient prochainement renforcer le rôle du pharmacien dans l’accompagnement des patients chroniques ; dans ce cadre une nouvelle rémunération sur objectifs est prévue. Cette petite révolution professionnelle débutera le 1er janvier 2013 par le suivi des patients sous anticoagulants oraux. Cet accompagnement passera par deux entretiens pharmaceutiques. « La conception des entretiens pharmaceutiques a été volontairement centrée sur le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn pour la fermeture des « coffee-shops » à la française

Invitée sur RTL dimanche, la ministre de la Santé Agnès Buzyn insiste sur l'illégalité de la vente de cannabis contenant du THC, quel que soit son taux. Opposée à la légalisation et à la dépénalisation du cannabis, elle se montre... 2

Partenaires