Faut-il changer de politique économique ? - Dette : l’impasse

Faut-il changer de politique économique ?Dette : l’impasse

19.11.2012

Les chiffres publiés sur la croissance au troisième trimestre en Europe sont mauvais, sinon consternants : on ne pouvait pas croire, en effet, que les dispositions prises par divers gouvernements européens pour juguler leurs déficits budgétaires pouvaient produire autre chose qu’une récession. Le problème, c’est que la prédiction des économistes hostiles à l’austérité se vérifie : la récession est telle que les États européens sont encore moins capables de rembourser leurs dettes depuis qu’ils ont adopté des mesures d’assainissement.

LE PIRE, pour le gouvernement de François Hollande, c’est qu’il semble constamment à contre-courant. Il a créé des dépenses nouvelles quand c’était un sacrilège. Il a lancé le pacte de compétitivité quand on conteste les plans de rigueur.

Le président de la République, avant et après avoir été élu, n’a jamais manqué de souligner que la réduction des déficits publics devait être accompagnée de mesures en faveur de la croissance. Au grand dam de l’opposition et même d’une partie de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires