Sigmund et ses enfants - Lettres freudiennes

Sigmund et ses enfantsLettres freudiennes

15.11.2012

De 1907 à 1939, Sigmund Freud écrivit régulièrement à ses cinq premiers enfants, Mathilde, Martin, Olivier, Ernst et Sophie. L’édition critique de cette correspondance a été réalisée par le docteur en sociologie Michael Schröter. Ce remarquable travail révèle un étonnant Viennois.

IL CONVIENT de revisiter un peu Sigmund Freud dans son époque et ses travaux, et une brève mais dense introduction nous y aide. En 1907, il a déjà plus de 50 ans, il est marié depuis plus de vingt ans avec Martha, née Bernays. Depuis 1891, il vit dans l’appartement situé au 19 Berggasse, à Vienne. Avant la Première Guerre mondiale, Freud connaît une grande aisance financière, mais entretient une maisonnée importante.

À partir de 1905, la renommée de la psychanalyse devient mondiale...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires