Colloque sur le cannabis thérapeutique - Des pharmaciens veulent briser le tabou

Colloque sur le cannabis thérapeutiqueDes pharmaciens veulent briser le tabou

29.10.2012

Utilisé médicalement dans une quinzaine de pays et même partiellement remboursé par les caisses de maladie aux Pays-Bas, où il s’achète dans les pharmacies, le cannabis thérapeutique reste proscrit en France. À Strasbourg, un colloque vient de réunir plus d’une centaine de médecins et de professionnels de santé, désireux de faire avancer la réflexion, mais aussi la formation sur l’usage thérapeutique du cannabis. Plusieurs pharmaciens de la région plaident eux aussi pour une évolution de ce dossier.

« NOUS NE SOMMES pas là pour nous prononcer sur la dépénalisation du cannabis, mais pour avoir le droit de l’utiliser dans certaines indications médicales », précise Philippe Riehl, pharmacien d’officine à Strasbourg et trésorier d’Action Sida Ville, association co-organisatrice de cette journée tenue dans les locaux du Parlement européen. Plusieurs exposés ont souligné l’intérêt du cannabis dans la sclérose en plaque, la prise en charge des douleurs cancéreuses, de la maladie de Crohn et...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires