Actions humanitaires - La FSPF soutient l’ONG Urgence solidarité Syrie

Actions humanitairesLa FSPF soutient l’ONG Urgence solidarité Syrie

25.10.2012
  • Une association créée par Issam Moussly

LORS du congrès national des pharmaciens qui s’est tenu les 13 et 14 octobre à Lille, Issam Moussly* a présenté l’ONG qu’il a créée pour soutenir le peuple syrien et demandé l’aide des confrères. Ainsi, 40 tonnes de vêtements doivent partir d’Anvers le 29 octobre mais il manque 3 000 euros pour les acheminer. Il manquait 3 000 euros. En effet, le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), Philippe Gaertner, a décidé d’aider l’ONG Urgence solidarité Syrie en lui offrant ces 3 000 euros manquants. S’adressant aux confrères, il a néanmoins précisé : « Que cela ne vous empêche pas, vous tous, d’assurer l’envoi des prochains containers ; je compte sur vous ! »

Syrien d’origine, installé depuis 26 ans à Pleurs, dans la Marne, Issam Moussly apprend il y a quinze mois qu’un pharmacien syrien a été arrêté et tué pour avoir distribué plus de compresses que d’habitude. « Cela se passe à quatre heures d’avion d’ici. Nous avons des actions humanitaires à conduire, chacun peut participer en donnant 5 euros, 10 euros, 50 euros… Les professionnels de santé sont les premières victimes de la barbarie. On compte 500 000 déplacés dans les pays limitrophes, 7,5 millions de déplacés à l’intérieur de la Syrie, la barre des 30 000 tués a été dépassée, il y a 200 000 disparus, c’est un séisme quotidien de 200 tués par jour. » Plusieurs envois de médicaments ont eu lieu depuis février dernier, grâce à la générosité des pharmaciens français d’abord, mais aussi des laboratoires et de l’association Tulipe.

Pour soutenir l’action d’Issam Moussly : Urgence solidarité Syrie, 31 rue du Général-Leclerc, 51 230 Pleurs.

* Voir nos éditions du 20 septembre et du 12 juillet 2012.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 8

Partenaires