Honoraire de dispensation - Petites tensions avant le début des négociations

Honoraire de dispensationPetites tensions avant le début des négociations

22.10.2012

En signant la nouvelle convention pharmaceutique début avril, les syndicats d’officinaux et l’assurance-maladie s’étaient engagés à se mettre d’accord sur les modalités de mise en place de l’honoraire de dispensation avant la fin de l’année. Mais, à un peu plus de deux mois de l’échéance, les négociations n’ont toujours pas commencé. Pire, des désaccords entre les syndicats éclatent au grand jour.

  • Des divergences apparaissent entre les syndicats signataires

UNE NÉGOCIATION chasse l’autre. Celle avec les médecins sur les dépassements d’honoraires devrait s’achever dans la soirée. Celle avec les pharmaciens sur les nouveaux modes de rémunération pourrait donc démarrer dans la foulée. Mais à la veille de ces discussions, des divergences sont apparues entre les organisations professionnelles. L’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) se montre, par exemple, très réservée sur la mise en place de l’honoraire de dispensation. « Si comme le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
À la Une - Méga pharmacies : à la conquête de l’espace-0

À la Une Méga pharmacies : à la conquête de l’espace Abonné

Devenues des grandes surfaces de parapharmacie, les pharmacies de grandes superficies n'en défendent pas moins le cœur de métier du professionnel de santé. Une stratégie qui n'est cependant pas sans risque pour le réseau. 3

Partenaires