Des pharmacies étranglées, mais une assurance-maladie bénéficiaire - Le Congrès des pharmaciens allemands entre crise et lueur d’espoir

Des pharmacies étranglées, mais une assurance-maladie bénéficiaireLe Congrès des pharmaciens allemands entre crise et lueur d’espoir

22.10.2012

Organisés simultanément la semaine dernière à Munich, le congrès annuel des pharmaciens allemands et le salon Expopharm ont certes été marqués du sceau de la crise économique, mais montrent aussi que le ciel peut finir par se dégager. « Le Quotidien » était sur place.

  • Le président de l’ABDA, Heinz Günter Wolf (à gauche) a remis une boîte de médicaments pour la...

LE CONGRÈS proprement dit a été dominé par les débats financiers. À l’heure où l’assurance-maladie allemande continue d’engranger des bénéfices qui font pâlir d’envie ses voisins européens - le montant total des réserves pourrait atteindre les 25 milliards d’euros à la fin de l’année - les pharmacies continuent de subir les effets de la rigueur. Les officinaux, qui réclamaient depuis des mois une augmentation substantielle de leur honoraire de délivrance bloqué à 8,10 euros par boîte...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Gilets jaunes

Opération « gilets jaunes » : comment les répartiteurs se préparent

Face au mouvement de contestation d’envergure annoncé sur l’ensemble du territoire, la profession s’interroge sur les conditions d’approvisionnement dans la journée de samedi. Les grossistes-répartiteurs sont sur le pied de... 2

Partenaires