Le choc de productivité - Une politique improvisée

Le choc de productivitéUne politique improvisée

08.10.2012

Le gouvernement a-t-il l’intention de prendre très vite des mesures pour favoriser le « choc de productivité » et qui, consisteraient, pour l’essentiel, à transférer sur la CSG une partie des charges sociales des entreprises ? En révélant ce projet, « le Monde » a soulevé une vive excitation médiatique. La porte-parole, Najat Vallaud-Belkacem, a tempéré les ardeurs des journalistes, qui ont présenté l’idée comme acquise. « Tous les scénarios sont sur la table », a-t-elle dit. Certes : il serait bon, au préalable, d’harmoniser le projet avec la loi budgétaire de 2013.

JEAN-MARC AYRAULT sait-il où il va ? Le Premier ministre vient de nous présenter une loi de finances qui contient un matraquage fiscal sans précédent, peu propice à une relance de l’économie. Voilà qu’il semble saisi d’un doute et qu’il vole au secours des entreprises en envisageant une baisse des charges sociales. Les socialistes ont refusé avec vigueur d’augmenter la TVA pour diminuer les cotisations patronales. Comme on s’y attendait, s’ils rejettent la hausse de la TVA, il ne leur...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Réunion

À la Une Gestion de la formation : les dessous d'un choix Abonné

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et quatre syndicats de salariés viennent de conclure un accord de branche désignant l’OPCO des services de proximité, de l’artisanat et des professions libérales, alias OPCO Pepss, comme nouvel opérateur de compétences. Celui-ci sera chargé d'organiser et de gérer la formation professionnelle et l'apprentissage des salariés de... 5

Partenaires