Coopération interprofessionnelle - La meilleure façon de soigner

Coopération interprofessionnelleLa meilleure façon de soigner

01.10.2012

Alors que la loi HPST introduisait la notion de coopération interprofessionnelle dès 2009, celle-ci peine encore à se concrétiser. Médecins, pharmaciens et infirmières ont fait le point sur l’avancée des projets dans ce domaine, à l’occasion des 5e Rencontres de l’USPO.

  • Travailler ensemble pour le bien du patient

LA COOPÉRATION entre professionnels de santé était l’une des innovations majeures apportées par la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) de 2009. Trois ans plus tard, force est de constater qu’elle n’est encore qu’à son balbutiement. Certes, plus de 450 maisons de santé, sièges de cette coopération, auxquelles on peut ajouter les 200 pôles de santé, sont sorties de terre. Mais, au-delà de ces structures, les expériences où médecins, infirmières, kinésithérapeutes, pharmaciens...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cochon

Bilans de médication : les syndicats demandent des comptes

Selon les chiffres communiqués par la CNAM, moins de la moitié des bilans partagés de médication a donné lieu à une rémunération du pharmacien. L’USPO et la FSPF s’accordent pour réclamer leur paiement sans délai. Lors d’une... 4

Partenaires