Économies sur le poste médicaments - Comment l’officine pourrait résister aux baisses de prix

Économies sur le poste médicamentsComment l’officine pourrait résister aux baisses de prix

01.10.2012

Tandis que le gouvernement cherche à faire des coupes franches dans les dépenses, le prochain budget de la Sécu devrait de nouveau mettre à contribution le poste médicament. Et, par ricochet, l’officine. Mais les pharmaciens pourraient limiter les dégâts, grâce à la substitution générique et à l’introduction d’une part d’honoraires dans leur rémunération.

  • Le générique et l'honoraire de dispensation suffiront-ils à compenser les pertes de marge...

LE GOUVERNEMENT vient de présenter son projet de budget pour 2013. Un projet qui ne prévoit pas moins de 30 milliards d’impôts et d’économies supplémentaires pour l’année prochaine. Bien au-delà des budgets d’austérité qui ont été adoptés ces dernières années, il s’agit cette fois, déclare François Hollande, de l’effort « le plus important depuis 30 ans ». C’est dans ce contexte que la ministre de la Santé, Marisol Touraine, prépare le budget de la Sécu pour 2013, qu’elle présentera en...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
trappe

Vignettes orange : et si les honoraires passaient à la trappe ?

La FSPF alerte les pharmaciens et les assurés sur l’imbroglio engendré par les ordonnances ne comprenant que des médicaments à 15 %. Les complémentaires santé refusant de prendre en charge les honoraires sur des médicaments... 1

Partenaires