Un entretien avec Bernard Beuneiche, architecte d’intérieur - Conseils d’expert pour éviter l’erreur d’agencement

Un entretien avec Bernard Beuneiche, architecte d’intérieurConseils d’expert pour éviter l’erreur d’agencement

24.09.2012

Bernard Beuneiche, architecte d’intérieur spécialiste de l’agencement commercial, est également le président de l’Union Nationale des Architectes d’Intérieur Désigners (UNAID). Il explique au « Quotidien », quels sont les principaux écueils à éviter lors d’un projet d’agencement d’officine. Il dit aussi pourquoi la pharmacie se distingue des autres commerces et doit, pour cette raison, être conçue selon des règles spécifiques.

  • Bernard Beuneiche : " L’officine doit générer du bien-être et inspirer la confiance »
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quels sont les principaux écueils à éviter en matière d’agencement d’officine ?

BERNARD BEUNEICHE.- La pharmacie évolue très vite et doit, plus que jamais, faire face à de profondes mutations. L’aménagement de celle-ci ne doit pas laisser place au hasard.

La première erreur, en se lançant seul dans l’aventure des travaux, serait de regarder les problèmes par le petit bout de la lorgnette, en oubliant certains paramètres et aussi de ne pas se poser les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
coupable

À la Une Pénuries de médicaments : qui est coupable ? Abonné

Les ruptures d'approvisionnement en vaccin antigrippal que rencontrent actuellement les pharmaciens remettent sur les devants de la scène les propositions du rapport sénatorial sur les pénuries de médicaments et de vaccins. Et font émerger diverses pistes, dont une meilleure utilisation du DP-Ruptures pour identifier les causes de ces pénuries. Commenter

Partenaires