Pusillanimité de l’opinion - Les excès du « Hollande-bashing »

Pusillanimité de l’opinionLes excès du « Hollande-bashing »

10.09.2012

Le président François Hollande constate, non sans une inquiétude qu’il tente d’atténuer en multipliant ses interventions publiques et ses actions, une chute considérable de sa cote de popularité. La presse emboîte le pas et publie manchettes et couvertures d’une agressivité excessive, comme si, au triomphe électoral, devait succéder le dénigrement systématique.

  • Hollande et Sarkozy : la normalité, c’est fini

MÊME LA PRESSE de gauche s’y met, comme « le Nouvel Observateur » dont le titre de couverture demande : « Sont-ils si nuls ? », avec l’idée, cependant, de répondre par la négative. Pour l’ensemble des médias, la première motivation de ces jugements quelque peu intempestifs, c’est le désir de se démarquer du pouvoir qui, naguère, était trop encensé. La presse de droite joue l’air de « On vous l’avait bien dit ! » et celle de gauche cherche à s’affranchir des nouveaux dirigeants pour garder...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Réunion

À la Une Gestion de la formation : les dessous d'un choix Abonné

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et quatre syndicats de salariés viennent de conclure un accord de branche désignant l’OPCO des services de proximité, de l’artisanat et des professions libérales, alias OPCO Pepss, comme nouvel opérateur de compétences. Celui-ci sera chargé d'organiser et de gérer la formation professionnelle et l'apprentissage des salariés de... 5

Partenaires