Vente d’éthylotests en officine - La profession demande une évolution des textes

Vente d’éthylotests en officineLa profession demande une évolution des textes

12.07.2012

Peut-on vendre des éthylotests en officine ? De nombreux confrères se posent la question à la suite de notre article du 28 juin (« Éthylotest : bientôt la fin de la pénurie »). Et ils n’ont pas tort, d’un strict point de vue juridique. L’Ordre des pharmaciens va solliciter une modification des textes en vigueur pour lever toute ambiguïté.

  • Un dispositif obligatoire depuis le 1er juillet

AU REGARD de l’arrêté du 15 février 2002 fixant la liste des marchandises dont les pharmaciens peuvent faire le commerce, les éthylotests ne peuvent être vendus en officine, comme l’a d’ailleurs récemment rappelé la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) à ses adhérents. Pourtant, il n’est pas rare de voir des officinaux participer à des campagnes de prévention de l’alcool au volant en proposant des éthylotests à 1 euro. « Dans le cadre d’opérations ponctuelles,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
coupable

À la Une Pénuries de médicaments : qui est coupable ? Abonné

Les ruptures d'approvisionnement en vaccin antigrippal que rencontrent actuellement les pharmaciens remettent sur les devants de la scène les propositions du rapport sénatorial sur les pénuries de médicaments et de vaccins. Et font émerger diverses pistes, dont une meilleure utilisation du DP-Ruptures pour identifier les causes de ces pénuries. Commenter

Partenaires