La traversée du désert commence - Une droite perplexe

La traversée du désert commenceUne droite perplexe

09.07.2012

La seule certitude actuelle de l’UMP, c’est qu’elle ne peut influencer d’aucune manière la politique du pouvoir. Son avenir n’est pas brouillé seulement par ce qu’on appelle la guerre des chefs ; il dépend des choix idéologiques qu’elle va faire tout en élisant son président en novembre.

  • Sarkozy sera-t-il tenté par un retour à la politique ?

LA DROITE a perdu une bataille historique, mais elle ne sort pas complètement laminée par la défaite. Elle forme au Parlement une minorité plutôt forte, sinon influente. Elle peut porter des coups à une majorité manifestement plus animée par le souci de justice sociale que par celui des équilibres budgétaires. Le Front national, qui parle sans cesse de la détruire, n’a pu placer que deux députés à l’Assemblée. Malgré la création d’un groupe centriste au Palais-Bourbon, elle représente l...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
dasri

DASRI : l'engagement fléchit

Les pharmaciens sont appelés à se mobiliser davantage dans la délivrance systématique d’une boîte DASTRI aux patients concernés. Selon un sondage Ifop/DASTRI, ils sont 9 % de moins qu’il y a deux ans à adopter ce geste. Un peu... Commenter

Partenaires