HUMEUR - À votre santé

HUMEURÀ votre santé

05.07.2012

Le principe des éthylotests embarqués repose sur l’idée que les personnes en état d’ébriété sont capables de se tester avant de conduire. Si leur démarche est incertaine et leur vision double, et qu’en plus elles savent qu’elles sont ivres, elles n’ont pas besoin d’éthylotest avant de prendre la route. Elles renonceront. Si elles ne comprennent pas que la conduite leur est provisoirement interdite, c’est qu’elles n’ont plus assez de bon sens pour pratiquer le test. Lequel ne sera en fait...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ameli

Déclaration des ROSP : le délai est prolongé

Les pharmaciens retardataires ont jusqu’au 29 mars - au lieu du 18 mars - pour déclarer les nouvelles ROSP. La saisie sur « Amelipro » des nouvelles ROSP des pharmaciens est prolongée jusqu’au 29 mars 2019 à la place du 18 mars... Commenter

Partenaires