Gestion du risque - Quand l’Industrie pharmaceutique déclare la guerre à la contrefaçon

Gestion du risqueQuand l’Industrie pharmaceutique déclare la guerre à la contrefaçon

25.06.2012

Depuis quelques années, les états et les laboratoires pharmaceutiques s’organisent pour lutter contre le fléau mondial que représente la contrefaçon de médicaments, mais les ventes sur Internet constituent un énorme problème.

  • Plus de 50 % des médicaments achetés en ligne sont faux

SELON l’UNIFAB, le syndicat des fabricants, grâce au monopole pharmaceutique réservant la distribution de médicaments aux officines, aucun produit contrefait n’a été jusqu’ici détecté dans les pharmacies françaises, contrairement aux Pays-Bas, en République tchèque et surtout au Royaume-Uni… Mais, comme dans les autres pays, les Français sont de plus en plus exposés au trafic de faux sur Internet qui représente désormais plus de 50 % des médicaments achetés en ligne, de plus en plus...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires