Escroquerie à la Sécurité sociale et facilitation à l’usage de stupéfiants - Lourdes peines requises à l’encontre de trois pharmaciens et deux médecins

Escroquerie à la Sécurité sociale et facilitation à l’usage de stupéfiantsLourdes peines requises à l’encontre de trois pharmaciens et deux médecins

25.06.2012

Plusieurs professionnels de santé du Pas-de-Calais sont impliqués dans une affaire de trafic de Skenan. Mais l’un des avocats des accusés réfute l’escroquerie et parle de traitement de substitution.

  • Trafic ou thérapeutique ?

DEUX ANS de prison avec sursis, une suspension de trois mois et 10 000 euros d’amende ont été requis devant le tribunal correctionnel par le procureur d’Arras, à l’encontre de trois pharmaciens exerçant dans le Pas-de-Calais, soupçonnés d’avoir participé à un trafic de Skenan auprès de toxicomanes qui le détournaient pour le revendre. Le parquet a également requis deux ans de prison, dont un ferme, 30 000 euros d’amende et une interdiction définitive d’exercer pour deux généralistes...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacien

Intervention pharmaceutique : les modalités se précisent

Les syndicats et l’assurance-maladie ont commencé hier leurs discussions sur les modalités de mise en œuvre de l’intervention pharmaceutique. Le marathon a commencé : il devrait aboutir à la signature de l’avenant 20 d’ici à la... 4

Partenaires