Génériques, suivi des patients sous AVK… - Médecins et pharmaciens trouvent un terrain d’entente

Génériques, suivi des patients sous AVK…Médecins et pharmaciens trouvent un terrain d’entente

18.06.2012

Lors d’une réunion interprofessionnelle organisée à l’initiative de la CNAMTS, médecins et pharmaciens ont abordé la question des entretiens pharmaceutiques pour le suivi des patients sous anticoagulants oraux, ainsi que la prescription des génériques. Un accord conventionnel devrait voir le jour prochainement.

  • Gilles Bonnefond, président de l'USPO
  • Claude Leicher, président de MG France

APRÈS les polémiques sur le générique et sur les entretiens pharmaceutiques, décriés dans un premier temps par les médecins, l’heure est à l’apaisement. À l’initiative de la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAMTS), médecins et pharmaciens se sont réunis autour d’une table pour parler de coopération interprofessionnelle et d’un accord conventionnel tripartite pharmaciens-médecins-CNAMTS. Les discussions portent sur l’accompagnement des patients sous traitements anticoagulants oraux...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires