Catherine Lemorton : « Nous ne toucherons pas à la convention »

Catherine Lemorton : « Nous ne toucherons pas à la convention »

10.05.2012

Pharmacienne à Toulouse, Catherine Lemorton fait partie de ceux qui pourraient être nommés à la Santé. Au lendemain de la victoire de François Hollande, la députée PS de Haute-Garonne explique au « Quotidien » ce qu’il faut attendre de l’élection du candidat socialiste.

  • La maire PS de Lille et candidate à la direction de son parti, Martine Aubry (G), s'adresse aux...
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. – L’élection de François Hollande peut-elle changer les orientations prévues par la nouvelle convention pharmaceutique ?

CATHERINE LEMORTON. – Absolument pas. Nous ne toucherons pas à la convention. Nous serions même plutôt tentés d’accélérer le volet coopération entre professionnels de santé. Il me paraît nécessaire et indispensable de mettre en place rapidement cette coopération pour pallier les déserts médicaux. Mais attention, il ne s’agit pas de prendre la...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
drapeau

À la Une Quelle Europe pour la pharmacie ? Abonné

Les citoyens des 28 États membres de l'Union européenne sont appelés dimanche prochain à élire leurs députés. Tout en appelant les pharmaciens à développer de nouvelles missions de santé publique, l’Union européenne défend des modèles économiques très libéraux qui suscitent souvent la colère de la profession. Toutefois, celle-ci a souvent trouvé, ces dernières années, des oreilles attentives... Commenter

Partenaires