Les groupements opposés à la vente en ligne

Les groupements opposés à la vente en ligne

26.04.2012

UNIVERS PHARMACIE

Daniel Buchinger, président d’Univers pharmacie, estime que « permettre la vente en ligne de médicaments, c’est mettre en danger le maillage, car cela fera baisser les prix, donc les marges des pharmaciens. 20 % d’entre eux réussiront peut-être à tirer leur épingle du jeu, mais les autres risquent de souffrir, notamment en milieu rural ». Il pointe aussi l’impossibilité d’alimenter le dossier pharmaceutique (DP) avec des médicaments vendus en ligne. Enfin, il note...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Alain Milon

La dispensation protocolisée annulée par le Sénat ?

Une proposition d'amendement viserait à supprimer l'article autorisant les pharmaciens à dispenser des médicaments à prescription médicale obligatoire, selon l'Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF).... Commenter

Partenaires