Coopération professionnelle et SISA - Top départ pour l’interprofessionnalité

Coopération professionnelle et SISATop départ pour l’interprofessionnalité

12.04.2012

Pharmaciens, médecins, dentistes, infirmières, kinésithérapeutes, travaillant main dans la main autour d’un patient… Cette vision idéale de la coopération interprofessionnelle pourrait bientôt devenir réalité. En effet, la parution fin mars du décret sur les sociétés interprofessionnelles de soins ambulatoires (SISA), ainsi que la signature prochaine d’un accord-cadre sur l’interprofessionnalité, donnent le coup d’envoi d’une nouvelle façon de concevoir l’exercice professionnel.

  • Les textes fondateurs de la pluridisciplinarité professionnelle au bénéfice du patient sont en...

EN VENDÉE, les professionnels de santé n’ont pas attendu les textes officiels pour mettre en œuvre la coopération entre eux. Depuis quatre ans, ils la pratiquent sous plusieurs formes. « Nous avons mis en place une collaboration entre pharmaciens et médecins du département, pour aider les gens à constituer une trousse familiale de premiers secours », explique Sylvie Bergeau, pharmacienne titulaire à Aizenay. « L’idée était de conseiller aux gens quelques médicaments indispensables, afin d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires