Un entretien avec le président sortant - Nicolas Sarkozy : « Des rôles élargis pour les pharmaciens »

Un entretien avec le président sortantNicolas Sarkozy : « Des rôles élargis pour les pharmaciens »

26.03.2012

Dans l’entretien qu’il a accordé au « Quotidien », le candidat sortant défend son bilan à la présidence de la République et entend s’inscrire dans la continuité de sa politique de santé. Il souhaite renforcer la place du pharmacien dans le système de soins, notamment dans l’éducation thérapeutique et le bon usage du médicament. Pour pallier la désertification médicale, il mise sur les dispositifs incitatifs pour les médecins et sur les maisons de santé. Et pour rétablir les comptes de la Sécurité sociale, il veut améliorer l’organisation du système de soin en encourageant le suivi des patients chroniques et la formation à une juste prescription.

  • " Le premier objectif de la politique du médicament, c’est la sécurité des Français »
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quelle doit être, selon, vous, la place du pharmacien dans le système de santé français ?

NICOLAS SARKOZY.- J’ai voulu donner au pharmacien toute sa place. Il est un contact quotidien, souvent le premier contact, avec le patient. Sa place est indiscutable dans le système et le parcours de soins et son rôle est primordial dans la lutte contre les inégalités de santé. Ce n’est pas un intermédiaire, c’est un acteur du système. Il écoute, il informe, il accompagne....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires