aide au suivi des patients - L’e-santé arrive en pharmacie

aide au suivi des patientsL’e-santé arrive en pharmacie

19.03.2012

L’e-santé qui était jusqu’à présent davantage un concept qu’une réalité est en train de sortir des limbes. Les pharmaciens et les médecins pourront ainsi prochainement coopérer autour d’un projet de suivi du patient grâce à un outil destiné à être mis en place dans des officines, le SYMPAD. L’initiative vient d’être retenue dans le cadre du premier appel à projet e-santé. L’e-santé quitte le monde du virtuel.

  • Une nouvelle façon de faire jouer l’interprofessionnalité au bénéfice du patient

LE PREMIER APPEL à projets « e-santé n° 1 – santé et autonomie sur le lieu de vie grâce au numérique » vient de retenir 14 lauréats sur 45 candidatures reçues. Ils bénéficient d’une aide totale de 9 millions d’euros sur le programme « investissement d’avenir », financé par le grand emprunt national levé en 2010, les aides variant selon les projets de 170 000 euros à 1,7 million d’euros. Parmi les lauréats, le projet SYMPAD (Système de monitoring médicalisé de patients en pharmacie ou à...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
baisse

ROSP générique : pour la FSPF, le compte n’y est pas

Les pharmaciens toucheront cette année en moyenne 2 213 euros de moins au titre de la ROSP générique. Un effondrement jugé inacceptable par la FSPF. Le paiement de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la... 5

Partenaires