Selon une enquête Call Medi Call pour « le Quotidien » - Huit titulaires sur dix favorables à l’honoraire

Selon une enquête Call Medi Call pour « le Quotidien »Huit titulaires sur dix favorables à l’honoraire

23.02.2012

Depuis quelques semaines les négociations pour une nouvelle rémunération sont ouvertes avec l’assurance-maladie. Plusieurs pistes se dessinent pour introduire progressivement des honoraires de dispensation. Une évolution à laquelle une très large majorité de titulaires se montre favorable, selon une enquête réalisée par Call Medi Call pour « le Quotidien ».

  • Sécuriser la chaîne du médicament en suivant les boîtes à la trace
  • Huit titulaires sur dix favorables à l’honoraire - 2
  • Êtes-vous favorable au principe d'une part d'honoraire dans la rémunération ?
  • Pensez-vous que la mise en place de l'honoraire est de nature à revaloriser l'acte pharmaceutique ?
  • Pensez-vous que la mise en place de l'honoraire est de nature à améliorer l'économie de l'officine ?
  • Pensez-vous que la mise en place de l'honoraire est de nature à renforcer l'image du pharmacien...

ENTAMÉE le 7 février, les négociations pour une nouvelle convention pharmaceutique doivent s’achever à la fin du mois. Le 28 mars, les représentants des syndicats d’officinaux et ceux de l’assurance-maladie ont fixé une ultime réunion pour tout caler. L’un des grands enjeux de cette convention est de permettre l’introduction progressive d’une part d’honoraires pour la dispensation en complément de la marge commerciale. Les trois syndicats (FSPF, UNPF et USPO*) y sont, à quelques nuances...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
vitrine

À la Une Quand les infirmiers se paient les pharmaciens Abonné

L’extension de la vaccination antigrippale à l'ensemble des pharmacies irrite les infirmiers. Mais les commentaires acerbes lus sur Internet et les réseaux sociaux ne sont pas toujours conformes à la réalité du terrain. 8

Partenaires