Code de la santé et droit à la publicité - L’Ordre marque un point, PHR persiste et signe

Code de la santé et droit à la publicitéL’Ordre marque un point, PHR persiste et signe

20.02.2012

Après plus de deux années de procédure, l’Ordre a gagné en première instance contre le groupe PHR, assigné pour avoir passé outre la prohibition faite aux groupements de pharmaciens de faire de la publicité. Mais PHR a décidé de faire appel*.

  • Isabelle Adenot : " Le groupe PHR est désavoué »
  • Lucien Bennatan : " Un procès se joue en quatre manches?»

L’ORDRE des pharmaciens se réjouit de la décision du tribunal de grande instance (TGI) de Nanterre : « Le groupe PHR est désavoué », lance-t-il en tête d’un communiqué. Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) avait assigné le groupe PHR en septembre 2009 pour une campagne de publicité construite autour du slogan « Vous donner toutes les raisons de nous préférer ». Depuis, de nouvelles campagnes se sont succédé jusqu’en 2011 sur le thème « C’est ça la pharmacie services », l...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
hep C

Hépatite C chronique : les généralistes ont la main

La prescription de deux antiviraux à action directe (AAD) pour le traitement de l’hépatite C chronique est désormais ouverte aux médecins généralistes, comme prévu par le Plan priorité prévention. Jusqu’à présent réservés à... Commenter

Partenaires