La santé outre-Rhin - Les atouts et les faiblesses du modèle allemand

La santé outre-RhinLes atouts et les faiblesses du modèle allemand

09.02.2012

Le modèle allemand est, ces derniers temps, fréquemment cité en exemple par le chef de l’État et son entourage. Il faut dire qu’il présente certaines qualités comme celle de présenter des comptes à l’équilibre en matière de santé. À quel prix ? « Le Quotidien » a mené l’enquête.

  • Le plan médicament a coûté cher aux pharmaciens

PRINCIPALEMENT financé par des cotisations salariales et patronales, le système de santé allemand a connu de profondes réformes qui lui ont permis de renouer dès 2005 avec l’équilibre financier. Après un léger déficit en 2010, il devrait à nouveau enregistrer, en 2011, un excédent avoisinant les 3 milliards d’euros. Mais cette bonne santé retrouvée l’a été au prix d’une rigueur sans faille, qui touche autant les professionnels que les patients.

En Allemagne, les assurés choisissent...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
dasri

DASRI : l'engagement fléchit

Les pharmaciens sont appelés à se mobiliser davantage dans la délivrance systématique d’une boîte DASTRI aux patients concernés. Selon un sondage Ifop/DASTRI, ils sont 9 % de moins qu’il y a deux ans à adopter ce geste. Un peu... Commenter

Partenaires