La campagne se polarise - Une crise sans effet politique

La campagne se polariseUne crise sans effet politique

06.02.2012

Le dernier atout de Nicolas Sarkozy, c’est l’annonce de sa candidature : il y a une limite au nombre de mesures qu’il va encore mettre en œuvre ; il ne peut plus raisonnablement légiférer après le début de la campagne. Les sondages les plus récents indiquent une polarisation des intentions de vote autour des deux principaux candidats tandis que se maintient l’avance de François Hollande.

  • Une crise sans effet politique - 1

NOUS AVONS EU, le 26 janvier, cette grande journée hollandaise, avec le lancement du programme du candidat socialiste et une interview télévisée. Puis nous avons eu droit à l’entretien, également télévisé, du chef de l’État, le dimanche suivant. Les sondages indiquent une légère remontée du président sortant, en moyenne de 2 %, mais compensée par une ascension comparable de François Hollande. Sept points au moins les séparent au premier tour et le score final est de 57-43 au second tour....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Ordinateur

RGPD : attention aux arnaques

La DGCCRF* et la CNIL** mettent en garde contre certaines pratiques commerciales trompeuses concernant la mise en conformité au règlement général sur la protection des données (RGPD). « Des sociétés profitent de l’entrée en... 4

Partenaires