Nouvelles inquiétudes sur l’économie - Réforme de la rémunération : où en est-on ?

Nouvelles inquiétudes sur l’économieRéforme de la rémunération : où en est-on ?

19.01.2012

En ce début d’année, les négociations sur l’évolution de la rémunération des pharmaciens semblent au point mort. C’est en tout cas l’avis de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) et de l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) qui accusent l’assurance-maladie de faire traîner les discussions. En revanche, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) estime qu’un grand pas a déjà été franchi et que ces dernières semaines ont été mises à profit pour fixer les bases chiffrées de la négociation.

  • Philippe Gaertner : "Nous sommes dans une période d’arbitrages au niveau du Premier ministre »
  • L’USPO et l’UNPF soupçonnent la caisse nationale d’assurance-maladie de ralentir les négociations...
  • Michel Caillaud : " La prise d’un arrêté pour relinéariser la marge aurait une action bénéfique...
  • Gilles Bonnefond

EN 2012, de profonds changements devraient intervenir pour l’officine. Notamment sur le plan de la rémunération, où l’amorce d’une évolution vers une marge mixte, entamée l’année dernière, devrait se concrétiser. En effet, la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2012, et plus précisément son article 74, introduit le principe d’honoraires de dispensation pour les pharmaciens. La traduction dans les faits doit maintenant être discutée avec l’assurance-maladie. Pour certains...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires