Loi médicament - Quelles conséquences pour le pharmacien ?

Loi médicamentQuelles conséquences pour le pharmacien ?

09.01.2012

La loi relative au « renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé » a été adoptée fin décembre par le Parlement. Quelles en sont les conséquences pratiques pour le pharmacien d’officine ? Olivier Lantrès, avocat spécialiste du droit pharmaceutique, a répondu à cette question lors du dernier congrès du groupe PHR.

LA LOI médicament, définitivement adoptée à la fin de l’année 2011, est directement la conséquence de la crise du Mediator, qui avait éclaté un an plus tôt. Prenant l’affaire à bras-le-corps, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a demandé deux rapports à de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), remis en janvier et juin 2011, quatre rapports parlementaires (entre mars et juillet 2011) et organisé les Assises du médicament, dont la synthèse a été publiée en juin 2011. Le...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
equilibre

À la Une Accord CNAM : compromis ou trahison ? Abonné

L'assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens jouent les funambules dans les négociations conventionnelles qui viennent de se rouvrir. Car tout est affaire d'équilibre entre la CNAM, qui cherche à récupérer un « trop perçu » par les pharmaciens, et les syndicats aux intérêts divergents. Alors que la FSPF refuse tout compromis qui ne permettrait pas au réseau officinal de recouvrir son... 13

Partenaires