Économie de l’officine - Une nouvelle année sans croissance

Économie de l’officineUne nouvelle année sans croissance

05.01.2012

Sur le plan économique, l’année 2011 a été marquée par un ralentissement, et même une stagnation, de l’activité des officines. Certes, la marge commerciale a résisté un peu, mais cet indicateur pourrait lui aussi passer au rouge en 2012. Dans ces conditions, on peut être inquiet de l’évolution de la situation économique des officines pour l’année qui vient, comme l’explique Philippe Becker, de Fiducial.

  • Une nouvelle année sans croissance - 1
  • Une nouvelle année sans croissance - 2
  • Une nouvelle année sans croissance - 3
  • Une nouvelle année sans croissance - 4

POUR la seconde année consécutive, la crise a frappé de plein fouet, en 2011, un grand nombre d’officines. C’est le constat – plutôt sombre – que l’on peut dresser au vu du bilan économique provisoire que vient de réaliser Fiducial pour l’année qui vient de s’écouler. Des chiffres d’affaires qui stagnent quand ils ne baissent pas, une marge commerciale moyenne dont on ne sait si elle pourra se maintenir, des difficultés de trésorerie qui se multiplient… Pour un nombre croissant de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires