Après une mise en redressement judiciaire à Niort - Deux experts volent au secours d’une officine

Après une mise en redressement judiciaire à NiortDeux experts volent au secours d’une officine

19.12.2011

En situation économique délicate, la pharmacie Servant, à Niort, a été placée en redressement judiciaire au début de l’année. Un consultant-formateur et un agenceur, spécialistes de l’officine, ont accepté de mettre leurs compétences à son service afin de lui donner une nouvelle chance. Leur stratégie : améliorer l’accueil des clients et développer les ventes. « Le Quotidien » a suivi pas à pas les étapes de cette transformation.

  • Laure-Emmanuelle Foreau-Coffin est consultante et formatrice chez Praxipharm
  • Jean-Pierre Demeyere est directeur de la société JCDA Agencement
  • Avant merch
  • Après merch
  • Avant agencement
  • Après agencement

À LA FIN de l’année dernière, la pharmacie Servant, à Niort, est bien mal en point. Tant et si bien que début 2011, elle est placée en redressement judiciaire. Contrainte de licencier ses deux préparateurs, la titulaire, Marie-Jo Servant, doit assurer seule le fonctionnement de son officine. Le moral est en berne. Mais bientôt l’espoir renaît. Une consultante-formatrice chez Praxipharm, Laure-Emmanuelle Foreau-Coffin, et un agenceur, Jean-Pierre Demeyere, directeur de la société JCDA...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bilan médication

À la Une Bilan de médication : en route vers l'observance Abonné

Le bilan partagé de médication ne semble pas encore être un acte très répandu dans les officines. Prévu par l’avenant n° 11 à la convention pharmaceutique signé en juillet 2017, l’arrêté définissant ses modalités de mise en œuvre n’est paru au « Journal officiel » qu’à la mi-mars. Mais déjà, de nombreux officinaux manifestent leur intérêt pour les formations qui lui sont dédiées. Commenter

Partenaires