Le vote des étrangers - Une comédie électorale

Le vote des étrangersUne comédie électorale

12.12.2011

Le Sénat a adopté une proposition de loi qui autorise les étrangers à participer aux élections locales. Les résidents appartenant à l’Union européenne disposent déjà de ce droit, contrairement aux immigrés venant de pays situés en dehors de l’UE. La proposition n’a aucune chance d’être entérinée par l’Assemblée. Le Premier ministre, François Fillon, est allé au Sénat pour exprimer sa très vive opposition au texte.

  • Jean-Pierre Bel, nouveau président socialiste du Sénat

LE VOTE des étrangers non européens faisait partie des 101 propositions de François Mitterrand qui, en quatorze ans de présidence, ne l’a pas soumis à un vote parlementaire. Lionel Jospin, peu de temps avant les élections de 2002, qui l’ont éliminé au premier tour, avait réussi à faire adopter par sa majorité à l’Assemblée un projet de loi sur le sujet qu’il n’a pa eu le temps de présenter au Sénat. On ne peut donc pas dire que la gauche se souvient subitement d’un thème qu’elle avait...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
hep C

Hépatite C chronique : les généralistes ont la main

La prescription de deux antiviraux à action directe (AAD) pour le traitement de l’hépatite C chronique est désormais ouverte aux médecins généralistes, comme prévu par le Plan priorité prévention. Jusqu’à présent réservés à... Commenter

Partenaires