Un système lourd et chronophage

Un système lourd et chronophage

12.12.2011

« Le lancement des projets des URPS va prendre plus de temps que ce qui était prévu », remarque Jean-Luc Audhoui, président de la commission de coordination des URPS au sein de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Parmi les causes de ce retard, le financement arrive en tête, puisque les URPS n’ont pas touché la totalité de leur budget 2011. « Une majorité d’entre elles, mais pas toutes, ont reçu une avance de 80 000 €, alors que ce budget est normalement calculé...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 18

Partenaires