Imbroglio juridique dans le Nord - Une officine deux fois autorisée, deux fois interdite

Imbroglio juridique dans le NordUne officine deux fois autorisée, deux fois interdite

21.11.2011

Deux fois autorisée, deux fois interdite, l’officine de Laurent Salingue, à Vieux-Condé, est maintenant fermée après huit ans d’ouverture : dans l’attente d’un prochain arrêt de cour d’appel.

  • Plusieurs centaines d’habitants ont défilé dans les rues le 22 octobre dernier

MANIFESTATIONS, pétitions, c’est dans la rue et la clameur populaire que Vieux Condé (Nord) déplore la lenteur de la justice administrative. Quitte à laisser le débat s’envenimer. L’origine de cet imbroglio juridique remonte à 2002, quand Laurent Salingue se voit, dans un premier temps, refuser une demande de création d’officine, licence ensuite accordée lui permettant d’ouvrir en mars 2004. Un premier recours contre l’autorisation préfectorale échoue au tribunal administratif, mais...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires