Lutte contre les médicaments falsifiés - Les pharmaciens francophones passent à l’attaque

Lutte contre les médicaments falsifiésLes pharmaciens francophones passent à l’attaque

07.11.2011

Après l’appel de Cotonou en 2009 et la table ronde de septembre dernier au Burkina Faso, c’est au tour de la France de réunir des acteurs engagés dans la lutte contre les médicaments falsifiés. Un nouveau pas est franchi par les pharmaciens francophones, dont les Ordres viennent de signer une déclaration commune.

LA CONFÉRENCE internationale des Ordres des pharmaciens des pays francophones (CIOPF), qui réunit 33 ordres ayant en commun l’usage de la langue française et les mêmes missions, s’est réunie à Paris le 2 novembre. L’occasion pour les membres de signer une déclaration commune relative à la lutte contre les médicaments falsifiés.

Ce document appelle les autorités politiques respectives de chaque pays à s’engager dans ce combat, en commençant par signer la convention MEDICRIME, ouverte...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
dasri

DASRI : l'engagement fléchit

Les pharmaciens sont appelés à se mobiliser davantage dans la délivrance systématique d’une boîte DASTRI aux patients concernés. Selon un sondage Ifop/DASTRI, ils sont 9 % de moins qu’il y a deux ans à adopter ce geste. Un peu... Commenter

Partenaires