Des confrères ont testé la scannerisation des ordonnances - En avant pour le zéro papier !

Des confrères ont testé la scannerisation des ordonnancesEn avant pour le zéro papier !

07.11.2011

Zéro papier : telle est l’ambition des trois syndicats d’officinaux (FSPF, USPO et UNPF) qui mènent depuis fin 2009 une expérimentation dans des pharmacies pilotes. L’idée est de parvenir à la dématérialisation totale de l’ordonnance et de sa télétransmission auprès des caisses, au plus tard dans dix-huit mois. Sur le terrain, les confrères expérimentateurs semblent prêts à passer au tout dématérialisé. L’assurance-maladie y voit également son intérêt : « Cela représente un gain de temps pour les pharmaciens et d’argent pour nous », déclarait récemment Jocelyn Courtois, responsable du département des produits de santé à la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM). Toutefois, les représentants syndicaux semblent attendre encore quelques garanties de l’assurance-maladie avant de donner leur feu vert à la généralisation du dispositif. Un avenant est en discussion car certains points restent encore à préciser : le montant des aides, l’inclusion du dégradé national dans le dispositif et l’uniformisation des procédures pour tous les organismes payeurs. À la veille de la généralisation du dispositif, « le Quotidien » est allé à la rencontre de quelques pharmaciens pionniers de la dématérialisation.

  • Renaud Nadjahi
  • Jean-Pierre lachèze
  • Jean-Marc Lebecque
  • Guillaume Fabre
  • Arnaud Boitel
  • Anne-Sophie Lassabe.

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
interpro

À la une Grand débat : les pharmaciens donnent de la voix Abonné

Quelle place occupe la santé et ceux qui en sont responsables au cœur du grand débat national ? Pour le savoir, une enquête exceptionnelle a été menée par Odoxa pour le groupe GPS (Groupe profession santé). Ses résultats montrent les aspirations, les critiques mais aussi les pistes préconisées par les acteurs du secteur pour améliorer le fonctionnement du système de santé et répondre aux enjeux... Commenter

Partenaires