Des pharmaciens impliqués dans un trafic de Subutex - Attention aux ordonnances douteuses

Des pharmaciens impliqués dans un trafic de SubutexAttention aux ordonnances douteuses

07.11.2011

Des pharmaciens d’Île-de-France ayant délivré du Subutex à partir de fausses ordonnances ou de copies de cartes CMU ou AME risquent de lourdes peines civiles et pénales, ainsi qu’une interdiction d’exercer.

UN IMPORTANT TRAFIC de Subutex a été démantelé en 2007 en Île-de-France. Trente-deux mises en examen ont été effectuées dont sept concernent des médecins et treize des pharmaciens. L’instruction de cette affaire s’est achevée au printemps dernier. Elle est actuellement devant la justice et le tribunal correctionnel de Paris devrait rendre son verdict prochainement. Ce trafic consistait à établir de fausses ordonnances, à partir de vols ou avec l’aide de complices, qui étaient ensuite...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires