Au Québec - Quarante ans de rémunération à l’acte

Au QuébecQuarante ans de rémunération à l’acte

31.10.2011

Les pharmaciens Québécois sont rémunérés à l’acte depuis 1971. Ce système qui fonctionne parfaitement a montré l’exemple à suivre aux législateurs qui ont travaillé sur la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST).

« DANS SA LETTRE À l’IGAS, Xavier Bertrand indiquait qu’il fallait s’inspirer d’exemples étrangers. Or, nos amis Canadiens, et en particulier Québécois, ont pris de l’avance. Depuis presque quarante ans, les pharmaciens au Québec ont une rémunération à l’acte et non une rémunération tarifaire basée sur le prix des médicaments », explique l’économiste de la santé Jean-Jacques Zambrowski.

La valorisation de l’acte intellectuel du pharmacien a vu le jour en 1971, avec le remplacement...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires