La crise en Europe - Les pharmacies italiennes au bord de la faillite

La crise en EuropeLes pharmacies italiennes au bord de la faillite

24.10.2011

Franco Caprino est en colère. Pour le président de Federfarma Lazio, l’association des pharmaciens du Latium, l’augmentation du plafond du ticket modérateur, les coupes et les retards accumulés par les régions dans les remboursements des médicaments conventionnés, sont autant de facteurs qui pénalisent les officines. Et mettent la profession en danger. Pour preuve, à Rome plusieurs pharmacies ont déjà entamé les procédures de mise en faillite.

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Dans son plan de rigueur de 54 milliards d’euros, le gouvernement Berlusconi a décidé de rehausser le montant du plafond du ticket modérateur depuis le 1er septembre. Ou en est-on ?

FRANCO CAPRINO.- Le gouvernement vient effectivement d’introduire un dispositif en ce sens. En règle générale, la situation est loin d’être fluide car le système italien n’est pas uniformisé. Chaque région module ses plafonds. Dans certaines, les patients ne payaient aucune quote...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires