Financement de la Sécu pour 2012 - Bonnes et mauvaises nouvelles pour l’officine

Financement de la Sécu pour 2012Bonnes et mauvaises nouvelles pour l’officine

26.09.2011

Le gouvernement vient de présenter les grandes lignes de son projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2012. S’il prévoit de fortes ponctions sur le poste médicament, avec des conséquences pour l’officine, il envisage aussi une révision de la rémunération des pharmaciens. Une évolution que la profession attendait depuis de nombreuses années.

LE PROJET de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2012 pourrait bien représenter un tournant pour les officinaux. En effet, comme le souhaitaient les représentants de la profession, le texte prévoit l’évolution de leur mode de rémunération. Les orientations dévoilées par Xavier Bertrand « ont pour objectif d’asseoir une partie de la rémunération sur des honoraires de conseil et d’accompagnement liés à la prise en charge par le pharmacien d’officine des ordonnances et non...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires