Un débat télévisé utile - Le PS reprend la main

Un débat télévisé utileLe PS reprend la main

19.09.2011

Le premier débat télévisé auquel ont participé jeudi dernier les six candidats socialistes à la présidence de la République a été utile à divers titres. Il leur a permis d’aborder ensemble les problèmes de fond, de marquer chacun sa spécificité, de revenir aux problèmes pressants de la France dans un contexte où les « affaires » tendaient à distraire l’opinion des questions urgentes.

  • Six candidats bien tempérés

MÊME LE TRIOMPHE de Nicolas Sarkozy lors de son voyage inattendu, le jour même, en Libye n’a pas diminué l’intérêt du public pour le débat socialiste qui a été au demeurant bien organisé, équitable pour les candidats et n’a été nullement complaisant. Certes, l’émission fut longue et la nature des dossiers évoqués (la fonction publique et son financement, la dette et les déficits ou l’énergie nucléaire) ne se prêtait guère à des coups de théâtre ou à des rebondissements. On a noté un peu...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Impots

À la Une Fiscalité : ce qui vous attend en 2018 Abonné

Hausse de la CSG, fin du RSI, baisse du taux de l’impôt sur les sociétés, rabotage du CICE ou encore programmation de l’imposition à la source… Entre promesses de campagne du candidat Macron et mesures prévues par l'ancien gouvernement, l’année 2018 augure quelques bouleversements dans la fiscalité des titulaires. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.