Un débat télévisé utile - Le PS reprend la main

Un débat télévisé utileLe PS reprend la main

19.09.2011

Le premier débat télévisé auquel ont participé jeudi dernier les six candidats socialistes à la présidence de la République a été utile à divers titres. Il leur a permis d’aborder ensemble les problèmes de fond, de marquer chacun sa spécificité, de revenir aux problèmes pressants de la France dans un contexte où les « affaires » tendaient à distraire l’opinion des questions urgentes.

  • Six candidats bien tempérés

MÊME LE TRIOMPHE de Nicolas Sarkozy lors de son voyage inattendu, le jour même, en Libye n’a pas diminué l’intérêt du public pour le débat socialiste qui a été au demeurant bien organisé, équitable pour les candidats et n’a été nullement complaisant. Certes, l’émission fut longue et la nature des dossiers évoqués (la fonction publique et son financement, la dette et les déficits ou l’énergie nucléaire) ne se prêtait guère à des coups de théâtre ou à des rebondissements. On a noté un peu...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
non substituable

Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Les cas où la mention « non substituable » (NS) peut être apposée sur l'ordonnance par le prescripteur viennent d'être définis par un arrêté paru aujourd'hui au « Journal officiel ». Voulues par la ministre de la Santé, Agnès... 8

Partenaires