Ils ont dit

Ils ont dit

19.09.2011

• Stéphane Joly, président de Cristers : « Les génériques permettent de faire près de 2 milliards d’euros d’économie à l’assurance-maladie. C’est plutôt bien, on n’y croyait peut-être pas tous à l’époque. »

• Philippe Besnard, directeur de la division officine et génériques chez Sanofi : « La qualité des génériques est aussi élevée que la qualité des princeps ; cet aspect est primordial. »

• Michel Chassang, président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) ...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
drapeau

À la Une Quelle Europe pour la pharmacie ? Abonné

Les citoyens des 28 États membres de l'Union européenne sont appelés dimanche prochain à élire leurs députés. Tout en appelant les pharmaciens à développer de nouvelles missions de santé publique, l’Union européenne défend des modèles économiques très libéraux qui suscitent souvent la colère de la profession. Toutefois, celle-ci a souvent trouvé, ces dernières années, des oreilles attentives... Commenter

Partenaires