Pharmacovigilance - L’utilisation de Protelos pas remise en cause

PharmacovigilanceL’utilisation de Protelos pas remise en cause

15.09.2011

SUITE À la récente polémique autour de Protelos, des Laboratoires Servier, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) a publié un état des lieux de la surveillance de ce médicament, indiqué dans le traitement de l’ostéoporose chez la femme ménopausée.

L’AFSSAPS indique que « l’utilisation du médicament n’est à ce jour pas remise en cause » et recommande aux patientes de « ne pas arrêter ou modifier leur traitement sans l’avis de leur médecin, sauf en...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
hep C

Hépatite C chronique : les généralistes ont la main

La prescription de deux antiviraux à action directe (AAD) pour le traitement de l’hépatite C chronique est désormais ouverte aux médecins généralistes, comme prévu par le Plan priorité prévention. Jusqu’à présent réservés à... Commenter

Partenaires