Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembre - L’Ordre national des Pharmaciens ouvre ses portes

Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembreL’Ordre national des Pharmaciens ouvre ses portes

15.09.2011

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine les 17 et 18 septembre, l’Ordre national des Pharmaciens ouvre ses portes pour la première fois. Une initiative exceptionnelle pour accueillir le grand public mais aussi les pharmaciens qui découvriront « leur maison » sous un nouveau jour.

  • Clou de la visite, ce droguier du XIXe siècle est montré pour la première fois au public
  • DROGUIER
  • Le pavillon mauresque de Gaston Menier

LE « VOYAGE DU PATRIMOINE », tel est le thème choisi pour ces Journées, peut commencer. Un voyage dans l’histoire de la pharmacie rattachée ici au parcours de la famille Menier, propriétaire d’une des plus grandes entreprises chocolatières du XIXe siècle. En effet, le droguier, présenté pour la première fois au public, n’est autre que celui constitué par Jean-Antoine-Brutus Menier, tandis que les bâtiments qui abritent l’Ordre furent habités pendant 12 ans par son petit-fils, Gaston...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires