Des services sur prescription

Des services sur prescription

05.09.2011

Dans la description des services que pourraient proposer les officines, les inspecteurs de l’IGAS précisent, pour beaucoup d’entre eux, qu’ils devront faire l’objet d’une prescription médicale préalable. Une position qui semble marquer un retour en arrière par rapport à l’esprit de la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST). « La mission n’a pas considéré qu’elle devait construire ses propositions en fonction des positions des médecins, expliquent les auteurs du rapport. Elle a...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ameli

Déclaration des ROSP : le délai est prolongé

Les pharmaciens retardataires ont jusqu’au 29 mars - au lieu du 18 mars - pour déclarer les nouvelles ROSP. La saisie sur « Amelipro » des nouvelles ROSP des pharmaciens est prolongée jusqu’au 29 mars 2019 à la place du 18 mars... Commenter

Partenaires