Vente de médicaments sur Internet - Bientôt la fin de l’exception française ?

Vente de médicaments sur InternetBientôt la fin de l’exception française ?

30.06.2011

Depuis l’arrêt DocMorris en 2003, la vente de médicaments sur Internet est une réalité dans 16 pays européens. Selon une étude Eurostaf, cette pratique arrivera en France à moyen terme. Même si le gouvernement s’y montre fort opposé, le sujet pourrait revenir à l’ordre du jour en 2012.

« EN FRANCE, il n’y a aucun cadre juridique sur la question. La vente de médicaments sur Internet n’est pas interdite, mais, de fait, il n’existe pas de site français proposant cette vente. » Cécile Gillet, expert du pôle agroalimentaire chez Eurostaf, est catégorique. Le canal de distribution est bien précisé, tout médicament doit être vendu par un pharmacien, mais il pourrait profiter du vide juridique pour user de cette pratique.

« Nous étions dans un cas similaire au début des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires