Les difficultés internes de l’Allemagne - C’est plus d’Europe qu’il nous faut

Les difficultés internes de l’AllemagneC’est plus d’Europe qu’il nous faut

06.06.2011

Dans deux circonstances importantes, le gouvernement de la chancelière Angela Merkel a agi en toute souveraineté, mais sans trop se préoccuper des intérêts de ses partenaires européens. Il s’agit de la décision du gouvernement de fermer à terme toutes ses centrales nucléaires et de l’affaire des concombres porteurs d’une bactérie tueuse.

BIEN QUE LA FRANCE, comme d’autres États membres de l’Union européenne, risque, pour plusieurs raisons que nous allons énumérer un peu plus loin, de pâtir de la décision allemande relative aux centrales, Nicolas Sarkozy s’est empressé de la commenter en affirmant que l’Allemagne n’avait fait qu’appliquer son droit souverain et qu’il respectait la mesure annoncée par Mme Merkel. Les raisons de la chancelière sont complexes mais n’auraient pas dû pour autant déterminer son orientation. Elle...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Ordinateur

RGPD : attention aux arnaques

La DGCCRF* et la CNIL** mettent en garde contre certaines pratiques commerciales trompeuses concernant la mise en conformité au règlement général sur la protection des données (RGPD). « Des sociétés profitent de l’entrée en... 4

Partenaires